Audio Vidéo

Ce duo est né d’une rencontre entre un poète et une musicienne qui ont des visions similaires de l’ imperceptible, les deux voix se rejoignent, l’âme du violoncelle se mélange dans cette poésie, Parhal dévoile ses nouveaux textes, la chanson s’installe sous les sons étonnants de Birgit Yew.
Parhal « un poète qui balance son âme » est aussi un interprète aux allures atypiques, proche de la chanson française, voir anachronique dans le rapport son-texte. Il a achevé son album qui attend une production avec des arrangements de P.MARZIN, ancien chanteur des LOBOMATIK’S, il exhume parfois des mélanges intemporels de cabaret et d’opéra filtré de « Quatre Sous ». La voix est unique et originale, elle impose une atmosphère étonnante. Les mots vous transportent au delà de la raison.
Rue des martyrs Paris